Comics : Venom | Spider-Man

Beck
Marvel, Venom
Marvel, Silver Sable
Ken Ellis
venom monde
venom folie
Venom et le virus
Le Fléau
Eddie BRock et Beck
Eddie Brock
gremlins
Morbius
Sean Knight
Michael Badilino
Vengeance
Les Stalkers
Les Stalkers
Spider-Man
Miho Mikashi
Sunrise
The Mace
Carnage
Scarlet-spider
Venom 2
Scream
Marvel, Venom 2
Venom and Silver Sable #18 Venom and Silver Sable #19 Venom The Madness #1
Venom The Madness #2 Venom The Madness #3 Venom The Enemy Within #1
Venom The Enemy Within #2 Venom The Enemy Within #3 Spider-man : The Arachnis Project #1
Spider-man : The Arachnis Project #4 Spider-man : The Arachnis Project #5 Spider-man : The Arachnis Project #6
Incredible Hulk Vs Venom Venom The Mace #1 Venom The Mace #2
Venom The Mace #3 Venom Nights of Vengeance #1 Venom Nights of Vengeance #2
Venom Nights of Vengeance #3 Venom Nights of Vengeance #4 Amazing Spiderman annual #28
Amazing Spider-Man #394 Spectacular Spider-Man #217 Web of Spider-Man #118
Peter Parker Spider-Man #52 Web of Spider-Man #119 Peter Parker Spider-Man #53

Symbiotes tome 5 : La série Venom (suite)

Spiderman cinqLa première rencontre entre Venom et les mercenaires de Silver Sable, The Wild Pack, eut lieu aprés l'enlèvement des faux parents de Peter Parker dans l'Amazing Spider-Man #375. Aprés l'echec de ses hommes (qui devaient capturer Venom), l'entreprise Silver Sable International a perdu en crédibilité. Bien décidée à reprendre les choses en main, elle étudie Venom dans le but de l'appréhender une fois pour toute, revaloriser son image et surtout empocher la récompense promise puisque la tête de Venom est mise à prix dans de nombreux états, dont New-York par le Daily Bugle. Précisons que l'organisation s'est enrichie de nouveaux membres comme L'Homme Sable.

Silver Sable International se rend donc à San-Francisco, avec Silver Sable en personne, sans savoir que dans son dos ses rivaux préparent leur vengeance. Cette fois-ci, elle parvient à neutraliser Venom qui ne comprend pas pourquoi on l'attaque alors qu'il est un héros. Mais alors que tous pensent la mission terminée, Venom et les membres de l'organisation sont enveloppés d'une étrange fumée noire (cf. Silver Sable #18).

Ils sont assaillis par de monstrueuses créatures. Leur cible initiale étant Venom, ils n'ont que des fusils soniques et des lance-flammes qui sont inefficaces. Tout semble perdu lorsque Venom se réveille. Contre l'avis de L'Homme-Sable et des autres mercenaires de son organisation, Silver Sable accepte de conclure un pacte avec le symbiote (cf. Silver Sable #19).

Désormais ignoré par Spider-Man et Silver Sable International, Venom peut continuer sereinement sa mission de justicier. Cependant Eddie Brock est pris de violents cauchemars remettant en cause l'esprit de symbiose qu'il aime tant. Des voix l'assaillent, pour elles, dans une association comme celle qu'il vit avec le symbiote, l'un des deux prend toujours le dessus jusqu'à mener l'autre à la folie. Mais Eddie veut s'en défendre, grâce à lui le symbiote ne tue plus. Voulant se changer les idées, il retourne dans les rues où il sauve Beck. La jeune femme est le contact des réfugiés des souterrains avec le monde extérieur et elle a entendu parler de Venom. Trés vite elle se sent attirée par la personnalité d'Eddie.

Elle enquète en ce moment sur une histoire d'intoxication liée aux activités de l'entreprise Scarmore.

Scarmore a crée un virus à partir de Mercure, mais l'entité est devenue autonome et a rendu fou les employés de l'usine. C'est en voulant entrer en contact avec l'un des anciens employés de Scarmore, qu'elle a été attaquée. Beck et Eddie se revoient un peu plus tard. Eddie lui explique son combat pour les sans-abris et son passé de journaliste. Il défend son costume, avouant que face au rejet de son père et de la société il a reporté toute son affection sur lui. Beck n'a pas peur de Venom, elle l'aime et se rapproche de plus en plus de lui. Dans le même temps, la société Scarmore protège ses arrières. Elle se débarasse du Mercure dans les égoûts et embauche Le Fléau pour enlever Beck. Venom perdra le combat et tombera dans un dépôt de Mercure. Comprenant que c'est de là que viennent les voix de ses cauchemars, il accepte la fusion (cf. Venom : The Madness #1).

Venom sent le mercure viral l'envahir et confesse qu'il a la place pour trois. Il pose néanmoins ses conditions, toute symbiose ne doit servir qu'à protéger les innocents ! Deux nouveaux personnages : Paranoïa et Necromant, choisissent ce moment pour intervenir dans la vie d'Eddie Brock. Cachées de la lumière ces créatures ne tendent que vers une chose : conduire les héros à la folie. Venom a désormais quatre voix dans sa tête. Voulant mettre définitivement Beck à l'abri, il se rend au siège de la société Scarmore pour en éliminer le président mais il se trompe et tue la femme de ménage (!) qui avait fait une pause dans son fauteil. De retour chez Beck, Eddie est fiévreux et perd le contrôle. Il tente de la violer quand Le Fléau intervient. Mais cette fois-ci, Venom est le plus fort. Il triomphe avant d'être téléporté dans le royaume de la démence (cf. Venom : The Madness #2).

Sur place, il est accueilli par Necromant qui a pris l'apparence de Ghost Ryder (un habitué des lieux). Venom devra vaincre toutes ses peurs et ses cauchemards pour survivre. A nouveau sur Terre, il retourne chez Beck pendant que la société Scarmore est assignée en justice. Bien que voulant rester sa meilleure amie, Beck met fin à leur relation amoureuse. Eddie comprend ses erreurs passées et accepte l'amitié de la jeune femme. Il repart finalement dans les égoûts pour rendre au virus sa liberté (cf. Venom : The Madness #3).

Nouvelle aventure pour Venom qui commence le soir d'Halloween. Au milieu d'une campagne electorale agitée par Palatine, le prétendant à la Mairie. Des Gremlins agressent les usagers du MET (le métro de San-Francisco). Eddie Brock va à leur rencontre mais est violemment projeté hors du wagon. Les cris stridents des Gremlins sont trés dangeureux pour le symbiote et Venom repart vers le centre-ville. Là-bas, la situation a dégénéré, les Gremlins sortent désormais du métro pour attaquer la population. Il n'est alors plus question de faire marche arrière, Venom s'aventure une nouvelle fois dans les tunnels du MET. Capturé, il est conduit dans la tanniere des petits monstres quand Morbius (cf. histoire partie 4) apparaît. Chacun des deux croyant que l'autre en est le maître, ils se livrent un dur combat (cf. Venom : The Enemy Within #1). Une brèche de lumière dans les tunnels fera fuir les Gremlins et Venom et Morbius comprendront leur méprise.

Associés à nouveau depuis Maximum Carnage, ils longent les galleries souterraines creusées par les Gremlins pour aboutir au coeur du pénitencier d'Alcatraz. Ils y découvrent le journal d'un ancien détenu : Charlie Palene. L'homme y raconte son passé : petit voleur, il s'était caché des forces de police aprés le cambriolage d'une boulangerie. Sans s'en rendre compte, il était entré dans le sanctuaire de Rahn, véritable secte où les adeptes s'apprétaient à sacrifier une jeune fille. Lorsque les officiers arrivent, Palene vole le collier du gourou avant de se retrouver derrière les barreaux pour tentative de meurtre. C'est en prison qu'il apprend le pouvoir du collier de Rahn et invoque l'apparition des Gremlins depuis sa cellule. Ces derniers l'aident à s'évader et à se créer une nouvelle vie, il prendra le nom de Charles Palatine qui pendant l'absence de nos héros a pris la Mairie de force (cf. Venom : The Enemy Within #2).

Toujours à Alcatraz, Venom et Morbius sont attaqués par le Bouffon-Noir, nouveau maître des Gremlins qui fut comme Morbius attiré dans leur repaire. Venom parvient à provoquer leur fuite mais doit se rendre d'urgence à San-Francisco où le nouveau maire Palatine est parvenu à convaincre les habitants de bruler la ville. Ayant fait le rapprochement entre Palene et Palentine, Eddie Brock part récupérer le collier. Mais ce sera finalement le Bouffon-Noir qui mettra un terme à l'invasion en demandant aux Gremlins de tuer leur ancien maître. Débarrassé de Palentine, le Bouffon-Noir les éliminera avant de faire disparaître le collier (cf. Venom : The Enemy Within #3).

Changement de décor pour retrouver Spider-Man qui enquète sur une affaire de vols d'objets d'art par une certaine Sneak Thief. L'histoire se déroule à Washington, Peter Parker s'y est rendu aprés la mort d'un étudiant du Pr. Mikashi : Jerry Powers. Ce qui l'intrigue surtout est le fait que le Pr. Mikashi soit réputé pour ses expériences secrètes, souvent au profit d'organisations gouvernementales. Venom est lui aussi à Washington mais pour une autre raison, il a remonté la piste de Roland Treece et de Carlton Drake, le dirigeant de la fondation pour la vie qui l'avait fait enlever pour créer une nouvelle génération de symbiotes (cf. histoire partie 4). Carlton Drake a chargé le Jury non plus de traquer Venom mais Spider-Man et a commandité les vols pour financer les recherches du Pr. Mikashi. Son but étant de trouver un vaccin contre le cancer qui le ronge.

Amené dans le nouveau Bunker de la fondation pour la vie, Spider-Man assistera à la naissance de l'Homo Arachnis résultant de la transformation de Drake aprés ingestion du fameux vaccin. Désormais invulnérable, il s'en prend à tout ce qui bouge, y comprit le Jury qui est contraint de s'allier à Venom. L'auto-destruction programmée du batiment obligera cette nouvelle équipe à agir vite, d'autant plus que des innocents comme la fille de Mikashi sont à leurs côtés. Spider-Man se chargera de l'évacuation pendant que Venom règle son compte à Drake (cf. Spider-Man : The Arachnis project #1, #4, #5, #6).

Avant de retourner à sa série régulère (et des épisodes plus interessants !) Venom rencontrera Hulk. Aprés un violent tremblement de terre, dont prétend être responsable le mystérieux Dr Bad Vibes, ce dernier réclame à la ville une rançon sous peine de recommencer. Comme à son habitude, Venom répond à ses instincts premiers et attaque Hulk, le prenant pour l'instigateur du seisme. Faisant alliance, Hulk et Venom démasquent le Dr Bad Vibes, un simple retraité qui avait profité d'un phénomène naturel pour s'enrichir (cf. Incredible Hulk Vs Venom).

Nous revenons ensuite aux histoires de Venom, en solo. Un mystérieux guerrier du nom de Mace s'est échappé de la société Sunrise aprés avoir affronté ses anciens partenaires. The Mace est un clone du légendaire Shingeru Ezaki, héritier de la race des Shadowmasters, experts en Ninjustu. La société Sunrise a crée un certain nombre de ces guerriers pour former une armée invincible. La fuite de Mace ne s'est pas faîte sans difficultés et mis à mal il se réfugie à San Francisco.

Au même moment, une sombre histoire de racket ébranle les quartiers sud. Sans le savoir, Venom en est le complice puisque les tortionnaires ne sont autres que des habitants des souterrains. Mais soupçonner ses protégés lui est impossible, d'autant que Beck lui en demande toujours plus et qu'il ne sait déjà plus où donner de la tête. Eddie n'a pas le temps d'aller à la rencontre des squateurs des quartiers sud qui ont déjà embauché Mace. Lorsqu'il se décide à mener son enquète, Mace enlève Beck et lui apprend la vérité sur certains de leurs protégés. Enragé à l'idée que l'on puisse faire du mal à la femme qu'il aime, Venom s'en prend à Mace tandis que Beck tente de lui faire comprendre la réalité sur ce racket (cf. Venom : The Mace #1). La situation ne peut qu'échapper aux deux hommes, Venom protège son camps sans savoir qu'il est du mauvais côté et Mace n'a d'autre intérêt qu'échapper à la société Sunrise qui veut en faire un tueur d'élite. Leur combat est d'une rare violence, Beck a peur qu'il arrive quelque chose à venom (qu'elle aime toujours) et elle sait que Mace n'est pas un criminel. L'arrivée des agents de la société Sunrise mettra un terme à leur affrontement. Beck est blessée et désormais Eddie et Mace font équipe commune (cf. Venom : The Mace #2). La victoire est difficile et à l'issu de ces combats, Beck fait promettre à Eddie de ne pas tuer les racketteurs mais plutôt de les bannir des souterrains. Venom reviendra sur sa parole et les exécutera tous (cf. Venom : The Mace #3).

Peu de temps aprés ces événements, un groupe de trafiquants d'armes, les Stalkers, ont découvert un vaiseau spatial extraterreste dans une grotte. Tous les membres du groupes furent possédés par ces entités à l'exception de Sean Knight, un agent du gouvernement infiltré. Knight parvint à s'enfuir avant d'être poursuivi par Michael Badilino, un nouveau Gost Ryder appellé Vengeance. Badilino est à la recherche des Stalkers et la fuite de Knight a attiré son attention. Lorsque les deux hommes se retrouvent, Venom croit que Badilino s'en prend à un SDF et il les amène tous les deux chez Beck où Knight raconte son histoire. A la fin de son récit, les Stalkers interviennent et affrontent Venom et Badilino. Ils s'enfuiront en enlevant une série d'otages dont Beck et Elisabeth (cf Venom : Nights of Vengeance #1).

Grâce aux souvenirs de Sean Knight, Venom et Vengeance retrouvent la grotte où les Stalkers sont réfugiés. Il ne s'agit plus d'êtres humains mais de masses technologiques extraterrestres. Les Stalkers ont compris la valeur de Venom et Vengeance et jugent qu'ils sont dignes s'être des proies. Cette race extraterrestre ne vit en effet que pour le plaisir de la chasse, aussi contraignent-ils les deux héros à se soumettre à leur jeu ou Beck, Elisabeth et Knight mourront. Forcés d'accepter, Venom et Vengeance sont téléportés vers une destination inconnue (cf. Venom : Nights of Vengeance #2).

Ils se retrouvent au milieu de la forêt amazonienne, à la fin du combat, un seul Stalkers restera en vie. Pendant ce temps là, leurs amis commencent à être contaminés par la technologie alien. Venom arrive juste à temps puisque avec l'accord des deux jeunes femmes, Knight s'apprétait à les faire exploser à l'aide d'une grenade. Pour stopper la mutation, Vengeance et Venom détruiront la navette spatiale et tous rentreront à San-Francisco (cf. Venom : Nights of Vengeance #3).

Pensant cette histoire de chasse terminée, Eddie Brock et Badilino se promènent tranquillement dans les rues. Apaisés des combats passés, Badilino confesse à Eddie l'amour que Beck et Elisabeth lui portent. Mais Brock ne peut accepter, il savait déjà cela mais refuse de soumettre les deux jeunes femmes, qu'il aime également, à la violence du symbiote. C'est à ce moment que Trent, le dernier Stalkers, refait surface. Avant de mourrir, il apprendra à Eddie Brock que d'autres symbiotes existent dans l'univers. Troublé par cette découverte, Eddie voudra désormais connaître l'histoire véritable des symbiotes (cf. Venom : Nights of Vengeance #4).

La série régulière Venom, marque une pause dans l'histoire pour céder la place à la rencontre entre les symbiotes et Ben Reilly.

Les scientifiques de la Voûte ont enfin compris que le symbiote est mélé au sang de Cletus Kasady et décident de le purifier. Mais au cours de son transfert par camion pénitencier, il se mord la lèvre et réveille Carnage. Son but étant toujours d'inspirer la terreur et d'instaurer le chaos, il se met en tête de faire un exemple en tuant son meilleur ami d'enfance : Bill Bentine. Poursuivi par Spider-Man il sera incarcéré à l'institut Ravencroft (cf. Amazing Spider-Man Annual #28).

Quelques temps plus tard, Spider-Man et Ben Reilly retrouveront Carnage lors d'un combat contre The Traveller dans les flammes de cette même institut (cf. Amazing Spider-Man #394).

Ben Reilly (qui porte ce prénom en hommage à Ben Parker, l'oncle de Peter) est un clone de l'homme araignée à qui on a implanté l'ensemble de ses souvenirs. Lorsque Carnage attaquera Spider-Man, Ben Reilly le maîtrisera facilement et Cletus Kasady sera une nouvelle fois détenu à l'institut Ravencroft sous la direction du Dr Kafka (cf. Spectacular Spider-Man #217).

Conscient qu'il est une copie et non l'original, Ben Reilly se refuse à jouer les héros au même titre que Spider-Man. Il est retourné à New-York pour être au chevet de Tante May. Mais quand un hold-up manque de se finir en tragédie, il retrouve les sentiments de Peter Parker et son credo "A grand pouvoir, grandes responsabilités". Il deviendra Scarlet-Spider.

Venom aussi est de retour à New-York mais pour de toutes autres raisons. Suite au siège de l'institut Ravencroft où est détenu Cletus Kasady, Eddie Brock a voulu s'assurer que Carnage reste hors-circuit. En longeant les rues de la ville, chacun fait le tour de son passé. Il s'agit de la mort d'oncle Ben et de Gwen Stacy pour l'un, et de la mort de Jean DeWolff suivie d'une descente aux enfers pour l'autre. Lorsque Ben Reilly apprend que Venom est dans les parrages, il sait que ce sera son prochain adversaire (cf. Web of Spider-Man #118).

Ce que Venom ne sait pas, c'est qu'il est suivi par un journaliste du Bugle : Ken Ellis. Ce dernier n'attend qu'une chose, pouvoir faire une interview exclusive d'Eddie Brock. Conscient qu'il est sa seule piste, Ben Reilly l'oblige à lui livrer ses informations. Il doit absolument savoir où est Venom. Il le retrouve attelé à sauver un employé du funiculaire d'une menace terroriste. Sans prendre la peine de comprendre la situation, Scarlet-Spider se jette dans la bataille. Venom se rend compte trés vite qu'il ne s'agit pas du vrai Spider-Man, et vexé d'avoir affaire à une copie il est décidé à lui faire mordre la poussière. Alors qu'il a l'avantage sur le clone, Scream (le symbiote féminin, cf. histoire partie 4), intervient pour proposer son aide à Venom.

Fou de rage face à une descendance qui lui rappelle trop l'image de Carnage, Venom s'en prend désormais à l'autre symbiote et laisse de côté Ben Reilly qui est grièvement blessé. Ignorant tout ce qui l'entoure, Venom en oublie même les passants innocents. Scream n'est pourtant là que pour lui demander de l'aide, il faut qu'Eddie Brock lui apprenne à dominer son symbiote. Scarlet-Spider trouve la force nécessaire pour se relever et écarter ses deux adversaires (cf. Spider-Man #52).

De retour chez lui, Ben Reilly s'éffondre et sera conduit aux urgences par sa voisine de palier tandis que Scream dévaste la ville pour obliger Venom à sortir (cf. Web of Spider-Man #119). Nos trois protagonistes seront réunis pour un ultime affrontement. Scarlet-Spider parvient à séparer Eddie Brock et le symbiote. Au contact de Ben Reilly, le symbiote éprouvera un sentiment familier, le souvenir de Peter Parker. Le héros ne laissera pas s'opérer cette symbiose. Il livrera Eddie Brock et son symbiote (désormais séparés) aux gardiens. Scream quant à elle quittera discrétement les lieux (cf. Spider-Man #53).

Comment Eddie Brock et le symbiote vont-ils réussir à se retrouver ?

Symbiote.fr | Spider-Man | Symbiotes | Spider-Man 3 | Spider-Man animated series | Forum | Confidentialité | Contacts

Les symbiotes, Venom, Spider-man et les autres personnages Marvel, appartiennent à Marvel Characters,
pour les parutions françaises, Panini Comics France
Les textes et les images du site ne peuvent être copiés sans demande préalable auprés de symbiote.fr. Date de mise en ligne du site : 18 août 2006