Comics : Venom | Spider-Man

Venom
Symbiote
Ken Ellis
Agony
Phage
Lasher
Riot
Donna Scream
venom separation
Eddie Brock
Excessive violence
Carnage
Camille Pazzo
Kafka
Cletus Kasady enfant
sherman
Kafka
Kafka
Kirstin
Pr Sperzel
cri symbiote
big carnage
invasion symbiotes
Eddie Brock souffre
Sin-eater
Ann Weying
Ann Weying et Eddie Brock
Emil Gregg
miss Venom
otage sin-eater
mere kirstin
spider-carnage
Marvel, Venom 6
Venom Separation Anxiety #1 Venom Separation Anxiety #1 Venom Separation Anxiety #1
Venom Separation Anxiety #1 Venom : Carnage Unleashed #1 Venom : Carnage Unleashed #2
Venom : Carnage Unleashed #3 Venom : Carnage Unleashed #4 La planète des symbiotes #1
La planète des symbiotes #2 La planète des symbiotes #3 La planète des symbiotes #4
La planète des symbiotes #5 Venom Sinner Takes All #1 Venom Sinner Takes All #2
Venom Sinner Takes All #3 Venom Sinner Takes All #4 Venom Sinner Takes All #5
Venom Spider-Man Holiday Special 95 Rune Vs Venom Web of Carnage #1
Web of Carnage #2 Web of Carnage #3 Web of Carnage #4

Symbiotes tome 6 : Venom et la race des symbiotes

Spiderman sixDepuis sa rencontre avec Scarlet-Spider (cf. Histoire des symbiotes partie 5), Eddie Brock et le symbiote sont séparés et détenus dans des laboratoires secrets du gouvernement à des centaines de kilomètres l'un de l'autre. Pour la première fois depuis la création de Venom, Eddie Brock est seul. Il n'entend plus les voix de son compagnion et se remémore toute son histoire. Conscient des crimes qu'il a commis, il ne désire plus que la mort. Le symbiote quant-à lui souffre de cette séparation, il confesse aimer Eddie Brock, son autre. Privé du caractère rassurant de Brock, le symbiote a du mal à endurer la douleur des expériences que l'on pratique sur lui. Les agents gouvernementaux, les surveillent de prés et même si Eddie est privé du symbiote ils gardent leurs armes braquées sur lui.

Le journaliste Ken Ellis est aussi de la partie puisque déguisé en docteur il tente d'approcher Brock. La situation dégénère lorsque les cinq symbiotes de la Fondation Pour La Vie font leur apparition. Comme vous l'avez lu dans les parties précédentes de l'histoire, ce sont cinq humains (Donna, Carl, Leslie, Ramon et Trevor) qui ont été choisi par cette fondation pour fusionner avec des graines de Venom. Mais comprenant que leur créateur comptait en faire des armes, ils se sont enfuis.

Dans les laboratoires du gouvernement, ils poussent Eddie hors de sa cage. Bien que privé de son symbiote ce dernier n'hésite pas à les affronter avant de perdre conscience. Ils l'enlèveront avec Ken Ellis (cf. Venom : Separation Anxiety #1).

Leur but est simple, convaincre Eddie Brock de leur apprendre à controler leurs symbiotes. Ils se considèrent comme des gens biens, victimes de la Fondation Pour La Vie et ont peur que leurs symbiotes ne les poussent au crime. Eddie refuse, pour lui tous doivent mourrir. Ses bourreaux ont de plus en plus de mal à garder le contrôle et préfèrent l'isoler. Le symbiote de son côté a réussi à s'échapper et il tente de retrouver Eddie (cf. Venom : Separation Anxiety #2).

Sur la route, le symbiote ne cesse de répéter qu'il doit être son hôte, "ensemble être Venom, à nouveau car Eddie n'a pas peur". Mais Brock a réussi à s'échapper de sa cellule et constate que deux symbiotes sont morts, Ramon et Leslie. Mais il se fait reprendre et cette fois-ci il n'y aura pas de compromis (cf. Venom : Separation Anxiety #3). Les trois survivants pensent à cette heure que c'est Eddie Brock qui a tué Ramon et Leslie.

Pris au piège et ligoté, Eddie Brock est sur le point de se laisser convaincre mais Donna (Scream) tue sous yeux Carl et Trevor. C'est également elle qui a poignardé les deux autres. Dernier symbiote de la Fondation pour la Vie, elle avoue ses plans à Brock, son but est de le tuer puis ce sera au tour de Carnage et enfin elle. Ainsi il n'y aura plus de symbiotes. Mais alors qu'elle est sur le point de frapper, LE symbiote retrouve Eddie et ils redeviennent Venom. Lorsque les gardes fédéraux arrivent, Donna/Scream s'est enfuie et ils ramassent les cadavres des quatres autres. Enfin seul avec son symbiote, Eddie Brock lui demandera de le laisser un moment. Il doit comprendre qui est responsable de tout ce qu'il a fait dans le passé (cf. Venom : Separation Anxiety #4).

A peine rétabli et de retour à San-Francisco, Venom voit sur un mur une affiche promotionnelle pour un nouveau jeu vidéo édité par la société Excessive Violence et portant le nom de Carnage Unleashed. Fou de rage que l'on puisse faire de Carnage un héros, Venom décide une fois n'est pas coutume de faire un tour du côté de New-York pour lui faire payer son orgueil. En chemin, il croisera dans le bus une jeune femme du nom de Kirstin qui part rejoindre son compagnon. Il se présentera sous le faux nom de Freddy Block.

Mais à l'institut Ravencroft où Carnage est détenu, les choses s'accelèrent. Pour accepter de se confier au Dr Pazzo (l'assistante du Dr Kafka), et renoncer à ses droits sur les vente du jeu vidéo, Carnage a exigé que sa cellule soit munie d'une connexion internet. Il profite de cette accés pour projeter des filaments du symbiote à travers la ligne téléphonique et manipuler à distance le concepteur du jeu. Il lui demande de faire sauter les sécurités de l'institut Ravencroft (cf. Venom : Carnage Unleashed #1).

Carnage a désormais accés à tous les systèmes informatiques de Ravencroft. Il se sert du projecteur d'hologrammes pour tromper les gardes qui vident ainsi toutes leur munitions. Il dispose enfin du champ libre pour s'évader en enlevant sa psychiatre, Camille Pazzo. Venom tentera sans succés de l'intercepter (cf. Venom : Carnage Unleashed #2).

Venom est blessé. A bout d'idées, il décide de se rendre chez Kirstin, la jeune femme qu'il a rencontré dans le bus. Malheureusement, les présentations avec son fiancé se passent mal. Pour infiltré le milieu de la drogue, ce dernier a adopté un look de junkie. Aussi, lorsqu'il menace d'apeller la police c'est un Venom assez remonté qui se dresse face à lui. L'homme prend peur et trébuche avant de tomber de plusieurs étages. A cause de la mauvaise impression qu'il lui a laissé, Venom n'essayera pas de le sauver. Pendant ce temps, Carnage qui est toujours accompagné de sa psychiatre à qui il raconte son enfance, dérobe un fourgon pénitencière pour se rendre au siège de Excessive Violence et réclamer (avec douceur) ses royalties sur les ventes du jeu. Lorsqu'il arrive sur place, il constate que plusieurs joueurs se sont connectés et attendent de jouer contre lui. Carnage les tuera au travers de leurs lignes télephonique. Conscient de ses nouvelles facultés, il espère que le monde entier se connecte pour instaurer son cher chaos (cf. Venom : Carnage Unleashed #3).

Toutes les forces de police de la ville se sont déployées autour des bureaux d'Excessive Violence, Carnage jubile en voyant l'intérêt qu'il suscite. Il ordonne qu'on lui donne accés à l'ensemble du réseau. Mais Venom est déjà entré dans le système et les deux symbiotes se livrent un violent combat qui est rediffusé sur les écrans géants de la ville. Le Dr Pazzo profite d'un moment d'inattention pour renverser sur Carnage une bouteille d'alcool et y mettre le feu. Cletus Kasady finira dans le coma tandis que Kirstin appelle sa mère pour lui demander vengeance (cf. Venom : Carnage Unleashed #4).

Aussitôt la page Carnage momentanément tournée, Eddie Brock replonge dans l'incertitude. Il veut comprendre qui de lui ou du symbiote est le maître de Venom.

Pendant ce temps-là, Spider-Man lutte contre les luddites. Les luddites sont une organisation de fanatiques armés luttant contre toute forme de progrés. Il veulent détruire un modulateur clystron inventé par le Pr. Sperzel. Attiré par le bruit de la bataille, Venom qui réfléchissait au sommet d'un immeuble voisin vient préter main forte à Spider-Man. Mais il est tellement absorbé par ses récents états d'âme, qu'il lutte sans réfléchir à ce qu'il fait. Désemparé, il obéit sans sourciller au tisseur qui lui demande ne pas tuer leurs agresseurs. Venom s'enfuira à la fin du combat tandis que Spider-Man décide de mèner l'enquète sur le Pr. Sperzel.

Il apprendra que ce dernier donne une conférence non loin de là et décide de s'y rendre. Sur place, un nouvel affrontement oppose les luddites, Spider-Man et Venom. A l'image de l'issue précédente, Venom préférera s'enfuir. Eddie retourne la question dans sa tête. " Le symbiote et lui sont-ils frères ? Ont-ils toujours décidé ensemble ? L'un a t'il pris le pas sur l'autre ? " Il demande aux symbiote de s'en aller, il doit continuer à réfléchir et a peur d'être influencé par sa présence. Le symbiote s'éloigne en revivant ses désillusions passées. A commencer par la condamnation des membres de son espèce qui l'ont mis en cage sur Battleworld (cf. Histoire des symbiotes, partie 1). Sa libération et son echec avec Spider-Man et puis maintenant son Eddie Brock chéri qui prend le relai de ses prédécesseurs. Il veut pleurer, pousse un cri de souffrance qui résonne dans tout l'univers. Ce soir-là, le taux de suicide sur la planète sera anormalement élevé, Cletus Kasady sortira du coma et un vaisseau symbiote se posera prés de New-York (cf. Planet Of The Symbiotes #1).

Spider-Man a entendu Eddie et le symbiote se disputer pendant leur affrontement contre les luddites. Il sait qu'il peut changer le destin d'Eddie Brock, lui faire renoncer au symbiote et mettre fin à Venom. C'est dans cette logique qu'il retourne dans la salle de conférence où Sperzel a été attaqué la veille. Il y retrouve Eddie Brock et Scarlet-Spider qui enquétaient de leur côté. Mais avant qu'ils n'aient pu discuter de l'avenir de Venom, un symbiote les attaque. Spider-Man donne un fusil sonique à Eddie et espère coincer l'intru mais le symbiote parvient à s'échapper avec le modulateur clystron. Pourquoi prendre le modulateur ? Ils suivent le voleur et débouchent dans une clairière envahie de dizaine de symbiotes. Ils ont crée une sorte de porte dimensionnelle et ils comptent l'alimenter avec le fameux modulateur. Les symbiotes découvrent notre équipe et par le jeu du combat Eddie, Spider-Man et Scarlet-Spider sont attirés vers le passage et ainsi téléportés sur la planète des symbiotes (cf. Planet Of The Symbiotes #2).

Sur cette planète, ils sont confrontés à une véritable armée. Mais le symbiote d'Eddie est là, il s'était caché dans les vétements de Scarlet-Spider de crainte d'être encore mis à l'écart. Ni une ni deux, il pousse nos trois protagonistes dans une petite navette et les conduit à l'abri. Ils peuvent enfin respirer un peu. Spider-Man sait que "leur" symbiote est la clef. Il lui demande de fusionner avec Eddie Brock et recréer Venom afin qu'il puisse leur raconter toute son histoire. Le symbiote retrace la vie de ses congénères, leurs conquètes de planètes en planètes pour absorber l'adrénaline de leurs habitants, puis sa condamnation et l'arrivée providentielle de Spider-Man pendant les guerres secrètes. Eddie comprend enfin toute la peine de son double et lui demande pourquoi il ne s'était jamais confié à lui. Le symbiote lui avoue qu'il avait peur d'être encore rejeté.

Comprenant l'enjeu de cette invasion, ils décident de programmer la détruction du passage avant de repartir sur Terre. Mais les gardes de la porte font échouer leur plan. Sur Terre les symbiotes prennent les rues d'assaut (cf. Planet Of The Symbiotes #3).

L'humanitée toute entière est la victime de ces parasites extraterrestres. Les héros tombent les uns aprés les autres à l'image de Captain America. Ils parviennent bien à maîtriser quelques uns de leurs ennemis mais leur nombre est trop important, c'est l'armée entière des symbiotes qui est désormais sur la planète. Cletus Kasady en a profité pour en énerver un. Grâce au sang de sa blessure, il fait renaître Carnage. Un phénomène intéressant se produit, Carnage constate qu'il est capable d'absorber et intégrer à sa masse n'importe quel symbiote. Chaque fois qu'il en rencontre un, sa taille et sa force augmentent. Aussi lorsqu'il rencontre notre petite équipe, il mesure déjà plus de dix mètres de haut (cf. Planet Of The Symbiotes #4).

Les symbiotes présents ont peur de Carnage, et se rabattent sur Venom. Spider-Man parvient à le sauver et tous partent se réfugier dans l'appartement de Peter Parker. Les planches qui suivent sont assez intéressantes puique dans cette phase de repos on peut voir Ben Reilly et Eddie Brock partageant une bière en regardant la télévision puis être rejoint par Peter et Mary Jane pour le repas. Eddie se confesse aux autres. Tout ce qui arrive est de sa faute, tant les crimes passés que présents. Mais il pense tenir la solution. C'est la souffrance de son symbiote qui a attiré les autres sur Terre. Si cette souffrance est poussée à l'extrème, elle peut devenir intolérable pour eux et ils plongeront en catalepsie. Tout doit finir à Notre Dame Des Saints, là où Eddie et le symbiote se sont rencontrés pour la première fois il y a nombreuses années.

Spider-Man et Scarlet-Spider montent la garde devant l'église et essayent d'empécher Carnage d'approcher. A l'intérieur, Eddie et le symbiote font résonner toute la rage et la peine qu'ils ont accumulé. La décharge de souffrance est telle que les symbiotes préfèrent se suicider au lieu de l'affronter. Spider-Man sera fou de rage en apprenant qu'Eddie l'a trompé, il savait que son plan détruirai une race entière. Cletus Kasady, affaibli retournera à Ravencroft et Eddie promet au symbiote qu'ils seront Venom pour toujours (cf. Planet Of The Symbiotes #5).

L'histoire qui suit met en scène le nouveau Redempteur (ou Sin-eater en VO). ses premières aventures ont été décrites dans l' histoire des symbiotes partie 2. Pour vous raffraichir la mémoire, le Redempteur croit être dirigé par la volonté de Dieu. Sa mission est de tuer les personnes impures. Du temps du premier Redempteur, la police avait arreté un faux coupable du nom d'Emil Gregg et sur lequel Eddie Brock (qui n'était pas encore Venom) avait écrit une série d'articles. Aussi lorsque Spider-Man permet l'arrestation du vrai coupable, la carrière d'Eddie Brock prend fin avec la suite que le connait.

Mais revenons au présent. Le PDG de la société Excessive Violence est jugé pour sa négligence dans les épisodes décris plus haut dans Carnage Unleashed. L'assistante de son avocat n'est autre qu'Ann Weying, l'ex-femme d'Eddie Brock, qui a été recrutée pour ses connaissances sur les symbiotes. Le Redempteur surgit sur les marches du tribunal et tue tous les gens concernés par cette affaire. Ann Weying en ressort gravement blessée et la police décide de monter la garde dans sa chambre d'hopital de peur que le Redempteur ne vienne y finir son travail.

Ils ne peuvent malheureusement pas lutter contre la détermination de leur adversaire et le Redempteur parvient jusqu'à Ann. Alors qu'il s'apprète à l'achever, Venom entre en scène et le met en fuite (cf. Venom : Sinner Takes All #1).

Le capitaine Reilly, qui est resté dans la chambre pendant l'affrontement est conscient que la police est incapable de protéger Ann Weying. Aussi demande t'il à Venom de s'enfuir avec elle, avant qu'il ne laisse entrer ses hommes.

Maintenant qu'Ann Weying est à l'abri, la police peut se focaliser sur son enquète. Elle décide d'apréhender Emil Gregg qui vît toujours à New-York dans des refuges pour sans-abris. Pendant l'arrestation, ils découvrent dans son sac la cagoule du Redempteur et des armes. Pour eux l'affaire est sur le point d'être classée, si Emil Gregg n'était pas le premier Redempteur, c'est le second. Lorsqu'il sort de la salle d'intérrogatoire, la mère d'un policier tué par le Redempteur lui tire dessus. Le coup de feu lui sera fatal, alors qu'au même moment la police scientifique découvre que les empreintes relevées sur les armes ne sont pas les siennes. Emil Gregg a de nouveau été accusé pour rien et le Redempteur est toujours dehors.

Eddie Brock a quant à lui amené son ex-femme dans son repère sous-terrain. Mais ses blessures se sont réouvertes et elle perd beaucoup de sang. Eddie n'a pas d'autre choix que de demander au symbiote de fusionner avec elle et de la guérir. Dans un premier temps le symbiote refuse, il ne veut être qu'avec Brock. Mais Eddie lui fait du chantage, s'il ne soigne pas Ann, il le quiterra pour toujours et il n'aura plus qu'à se trouver un nouvel hôte. Mais alors qu'il prend possession du corps d'Ann Weying, des malfrats entrent dans la pièce et s'en prennent à Eddie. C'est à ce moment que naît un nouveau symbiote : Miss Venom (cf. Venom : Sinner Takes All #2).

Ann Weying se laisse manipuler par son nouveau double et massacre les aggresseurs. Eddie est conscient du pouvoir de persuasion du symbiote et le rappelle aussitôt vers lui. Mais le mal est déjà fait et Ann ne peut que constater les horreurs qu'elle vient de commettre. Eddie lui avoue que le symbiote ne peut pousser les gens à réaliser des actes qu'ils ne veulent pas au fond d'eux. Prise de panique, elle s'enfuit. De retour dans son appartement, elle sera prise en otage par la mère de Kirstin. Elle servira d'appât pour attirer Eddie Brock. Au même moment la police tient enfin son coupable. Il s'agit de Michael Engleschwert, qui a servi dans l'armée de l'air pendant la guerre du Golfe et qui est expert en explosifs. Il a été renvoyé pour instabilité psychologique et occupait le lit voisin de celui d'Emil Gregg. Il a annoncé à une chaîne de télévision sa prochaine cible : La Bourse de New-York (cf. Venom : Sinner Takes All #3).

Venom parviendra à éviter le drame en se dressant contre le Redempteur. Il croyera même l'avoir tué en tirant sur sa camionette avec un lance-roquette (cf. Venom : Sinner Takes All #4).

Pensant être débarrassé de son adversaire, il se rend chez Ann Weying pour s'enquérir de son état. Pour ne pas lui faire peur, il demande au symbiote de rester à l'écart. Aussi lorsque la mère de Kirstin lui tire dessus, il n'est plus protégé. Elle place son corps sous un drap et appelle Kirstin pour lui rendre compte de la situation. Sachant que sa mère veut tuer Eddie et pas seulement lui faire peur, elle se précipite avec Clive (qui est resté paralysé aprés son altercation avec Venom) chez Ann. Elle arrivera sur place en même temps que le Rédempteur. Estimant que tous ces drames sont de sa faute. Elle se jettera par la fenêtre en entrainant avec elle le Redempteur, transformé en bombe humaine. Venom la rattrapera avant l'impact fatal et présentera ses excuses à Clive qui les refusera. Ann profitera de cette diversion pour assommer la mère de Kirstin (cf. Venom : Sinner Takes All #5).

Un peu de répit pour notre cher Venom dans l'histoire suivante. Trois jours avant Noël, à Manhattan, Eddie Brock tente de porter secours à un Père-Noël, étendu au sol aprés avoir été agressé. L'homme décline son aide, en lui disant qu'il n'est pas la première victime de ce quartier et qu'il ne sera pas la dernière. Il n'en faut pas plus pour que Venom décide de jouer les justiciers. Grâce au symbiote, il prend à son tour l'apparence du Père-Noël et arpente les rues en attendant une nouvelle agression. La chose ne se fait pas attendre et il surprend une bande qui est entrain de s'en prendre à un couple de personnes agées. A la fin du combat, la vieille dame demandera à Venom de les laisser partir en prétextant que ce sont les fêtes. Notre symbiote repartira avec l'apparence de Venom et un bonnet de Père-Noël en chantonnant : "Le père Venom est en ville Ho ! Ho ! Ho ! (cf. Spider-Man : Holiday Special 95').

Mais la peur qu'il inspire se retourne toujours contre lui. Surtout lorsqu'une série de meurtres ébranle la ville. Un vampire aspire l'énergie vitale de ses victimes en ayant endossé l'apparence de Venom. Les autorités prennent les choses en main et une équipe du SHIELD attaque Eddie Brock dans son repère souterrain. Le dernier survivant lui expliquera les raisons de cette attaque. Pendant ce temps-là, Ann Weying fait de violents cauchemars. Elle se voit allongée aux côtés d'Eddie puis elle se transforme soudainement en Miss Venom et le dévore. Elle peine à se remettre de son dernier rêve quand le vampire la kidnappe. Du nom de Rune, il fut attiré sur la planète des symbiotes et fusionna avec un garde resté en arrière poste. Dans cette nouvelle réciprocité, le symbiote lui a demandé une faveur : se venger d'Eddie Brock qui a anéanti toute sa race.

Venom parvient à retrouver Rune. Se sentant en mauvaise posture, ce dernier avale son symbiote pour récuperer son énergie. Mais Venom le vaincra une nouvelle fois et parviendra à le renvoyer sur sa planète d'origine sous les yeux de nouveaux agents du SHIELD qui comprennent leur méprise et abandonnent les poursuites (cf. Rune Vs Venom).

Parallèlement à ces aventures, Peter Parker et Ben Reilly sont en possession des restes d'un squelette paré du costume de Spider-Man. Ils cherchent à savoir si l'individu concerné était un troisième clone de l'homme-araignée. Pendant cette enquète, Ben Reilly a secouru un homme dans la rue. La description de son agresseur correspondant à Carnage, il se rend à l'institut Ravencroft pour s'assurer que Cletus Kasady est toujours sous haute sécurité. A son retour, nos héros apprennent qu'ils sont bien face aux restes d'un clone (cf. Web of Carnage : Spider-Carnage #1).

Ben Reilly décide de laisser Peter Parker sur cette enquète pour s'interesser à Carnage. Les agressions se multiplient alors que Cletus Kasady ne bouge pas de sa cellule. De plus, Ben s'est attaché à une jeune femme du nom de Jessica qui s'avère être la fille de l'assassin de Ben Parker. Elle déteste Spider-Man et espère percer au Daily Bugle avec ses photos. A force de patience, Ben Reilly parvient à croiser le chemin de Carnage. L'affrontement est trés bref. Le symbiote quitte le corps du responsable de la sécurité de l'Institut Ravencroft, le colonnel Jameson, et prend possession de Ben Reilly : Il devient Spider-Carnage (cf. Web of Carnage : Spider-Carnage #2).

Jessica est sur les lieux et photographie la scène. Ben est obligé de s'enfuir, de peur de la blesser. Le symbiote de Carnage tente de le manipuler, il lui demande de tuer Peter Parker et de reprendre la place qui est la sienne. Ben Reilly a énormément de difficultés à le maîtriser. Tout d'abord lorque Peter vient le voir à son appartement, Ben réussi l'impossible en ne le massacrant pas, puis quand Peter décide malgré la perte de ses pouvoirs de l'affronter. Il veut lui faire recouvrer la raison. Aprés tout, Il a triomphé du symbiote avant qu'il ne se lie avec Venom. Il doit pouvoir faire de même avec Carnage (cf. Web of Carnage : Spider-Carnage #3).

A l'institut Ravencroft, Cletus Kasady est entrain de mourrir. Aprés toutes ces années à partager son sang avec le symbiote, cette absence entraine chez lui une rapide dégénérescence. Ben Reilly a besoin de réponses. Il doit apprendre à maîtriser le symbiote. Aussi part-il à la rencontre du seul capable de les lui donner : Kasady !

Derrière la vitre qui lui sert de barreaux, Cletus lui répond qu'on ne peut pas contrôler ce symbiote. C'est un cancer qui prend possesion de l'âme de ses hôtes. Il ajoute que sans lui il va mourrir et il demande au symbiote de revenir. Mais Ben Reilly ne désire pas voir réapparaître le monstre Carnage. Avec son accord, le colonnel Jameson l'enferme dans une cellule et le bombarde de Micro-ondes. Le symbiote se détache enfin du corps de Ben Reilly mais s'infiltre dans les canalisations pour retrouver Kasady avant d'être neutraliser. Ben Reilly est déçu de ne pas avoir empêcher la résurrection de Carnage, mais Jameson lui avouera qu'à ses yeux, il est un héros (cf. Web of Carnage : Spider-Carnage #4).

Symbiote.fr | Spider-Man | Symbiotes | Spider-Man 3 | Spider-Man animated series | Forum | Confidentialité | Contacts

Les symbiotes, Venom, Spider-man et les autres personnages Marvel, appartiennent à Marvel Characters,
pour les parutions françaises, Panini Comics France
Les textes et les images du site ne peuvent être copiés sans demande préalable auprés de symbiote.fr. Date de mise en ligne du site : 18 août 2006